CONTEXTE
L’augmentation des températures estivales, de l’incidence des vagues de chaleur et des épisodes caniculaires est particulièrement préoccupante pour une ville comme Québec, caractérisée par un climat froid et peu outillée pour lutter contre la chaleur. La thématique de l’atelier s’articule autour de l’idée qu’il est possible de concevoir aujourd’hui des bâtiments adaptés aux conditions climatiques de demain par le biais de la maîtrise des ambiances physiques. Les architectes constituent de fait des acteurs clés de l’atténuation et de l’adaptation des changements climatiques. En effet, leurs choix ont des conséquences sur les émissions de gaz à effet de serre et sur la qualité des ambiances urbaines et architecturales.
L’atelier d’ambiances physiques s’inscrit dans la continuité des ateliers de design urbain de l’automne dernier qui ont mis en forme des projets d’aménagement urbain adaptés aux risques induits par le dérèglement climatique. La mission de l’atelier d’ambiances physique est de poursuivre cette réflexion à l’échelle du bâtiment. Concevoir des milieux de vie adaptés à une augmentation des températures estivales moyennes de 3 °C. Les étudiants
bénéficieront de l’expertise de l’équipe Ouranos ainsi que de celle d’autres professionnels de l’architecture et du génie dans le développement de leurs projets.


PROJET
Le projet consiste en la création d’un immeuble de logements collectifs de moyenne ou de haute densité localisé sur l’un des deux sites projetés dans le cadre des ateliers de design urbain. Ceux-ci vous seront présentés lors du cours théorique concomitant (ARC-6044), mais peuvent être également visionnés sur Internet à l’adresse suivante :

http://quebec2020.wordpress.com/. Le secteur no.1 est actuellement occupé par la gare de triage du CN à Sainte-Foy et le secteur no.5, toujours à vocation agricole, est situé dans le secteur Saint-David de Beauport. Les immeubles de logements collectifs développés devront respecter ces plans d’aménagements, notamment la dimension des îlots, des voiries et les hauteurs prévues.


OBJECTIFS
Les immeubles de logements collectifs conçus dans le cadre de l’atelier doivent être adaptés à l’augmentation des températures estivales sans toutefois amoindrir leur performance dans un contexte hivernal. Pour se faire, les bâtiments devraient : 

 

  • Consommer peu d’énergie, voire être autonomes énergétiquement.
  • Être en mesure de maintenir des conditions intérieures confortables, par le biais de stratégies passives de contrôle des ambiances physiques.

 

© Copyright 2023 GIRBa

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now